À propos des élections au Conseil

La principale responsabilité du Conseil est de favoriser, grâce à une saine gouvernance, la réussite à long terme de l’Association conformément à son Plan stratégique et aux responsabilités envers les membres. Par ailleurs, l’objectif de l’Association est de réunir un Conseil qui reflète un équilibre entre les médecins de famille et les spécialistes, une gamme de spécialités médicales, une diversité appropriée, notamment sur le plan du sexe, de l’ethnicité et de la race, ainsi qu’une représentation géographique équilibrée au sein des provinces et des territoires.

Chaque année, des mises en candidature et des élections au Conseil de l’ACPM peuvent survenir pour environ le tiers des postes. Tout membre de l'ACPM peut se porter candidat à un poste au sein du Conseil selon sa province ou son territoire de travail et son type de pratique*. Le mandat d’un conseiller est de trois ans. Les membres du Conseil dont le mandat se termine peuvent également se porter candidat pour un nouveau mandat de trois ans. Pour accomplir son rôle, un conseiller doit satisfaire aux exigences décrites dans le document Mandat du Conseil - Mandat des conseillers [PDF].

Composition du Conseil

Le Conseil se compose de médecins membres des 10 régions géographiques du Canada : Colombie-Britannique et Yukon; Alberta; Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut; Manitoba; Ontario; Québec; Nouveau-Brunswick; Nouvelle-Écosse; Île-du-Prince-Édouard; Terre-Neuve-et-Labrador.

*Pour s’assurer d'avoir la représentation des diverses spécialités de la médecine et de la chirurgie, ainsi que de la pratique générale, le Règlement de l’ACPM requiert que les candidats intéressés à un poste au Conseil soient répartis selon les deux divisions suivantes :

  • Division A – Certification du CMFC ou du CMQ (Spécialistes en médecine de famille), ou médecins n’ayant pas de certification du CMFC ou du CRMCC
  • Division B – Certification de spécialiste du CRMCC ou du CMQ, sauf les spécialistes en médecine de famille.

Le nombre de postes de conseillers à pourvoir dans la Division A ou dans la Division B est déterminé en fonction de la région géographique. Dans certains cas, un poste de conseiller peut être dans la Division A ou B.

Processus de mise en candidature

Les candidats sont proposés de deux façons :

  • par le Comité des candidatures;
  • par les membres de leur région géographique.

Candidats proposés par le Comité des candidatures

À la suite de ses délibérations portant sur les candidats intéressés, lesquels peuvent inclure des conseillers en poste, le Comité des candidatures identifie et propose annuellement à l’ensemble des membres, dans son Rapport du Comité des candidatures, les noms des candidats qui veilleront à ce que la gouvernance de l’Association soit du plus haut calibre et qu’elle soit représentative des membres de l’Association. Selon les critères de mise en candidature :

Candidatures proposées par les membres de l’ACPM

En plus des candidats proposés dans le Rapport du Comité des candidatures, tout membre de l’ACPM dans une région et une division où des mises en candidature sont prévues à un poste au Conseil peut être recommandé comme candidat, pourvu que :

  • la mise en candidature soit accompagnée du nom et de la signature de 10 membres de l’ACPM qui appuient le candidat et qui résident dans la même région géographique que lui;
  • le membre exerce dans la région géographique où le poste est à pourvoir;
  • le type de pratique du membre* (Division A ou B) correspond à celui du poste à pourvoir.

Lors de l’étude de la candidature d’un membre, les membres intéressés et ceux qui appuient la candidature doivent évaluer dans quelle mesure l’expérience du membre dans les domaines suivants pourraient contribuer à la gouvernance de l’ACPM :

  • expérience en soins médicaux, en soins cliniques et en soins médicaux sécuritaires
  • leadership au sein de la profession médicale
  • influence au-delà de la communauté médicale
  • expérience en matière d’enseignement médical ou de recherche
  • expérience en matière de gouvernance, des affaires ou du domaine juridique
  • littératie en matière de finances ou de placements.

Un conseiller de l’ACPM doit également posséder les compétences-clés suivantes :

  • orientation stratégique
  • jugement
  • communication
  • expérience des affaires et connaissances financières
  • connaissances relatives à la gouvernance
  • travail en équipe/esprit de collaboration.

Si des membres soumettent des candidatures admissibles, une élection en ligne sera organisée pour tout poste disputé au Conseil. Les membres votent dans un délai précisé selon la région géographique de l’élection. Les résultats des élections sont annoncés lors de l’assemblée annuelle des membres de l’ACPM. S’il n’y a aucun autre candidat, le candidat proposé est élu sans opposition.

Retourner à la page Élection du Conseil.