Sécurité des soins

Amélioration de la sécurité des patients et réduction des risques

Tendances actuelles : responsabilité dans les médias sociaux

Publié initialement en octobre 2014
P1404-6-F

Tous les médecins n'en sont pas au même stade en ce qui concerne l'utilisation des médias sociaux, mais presque tous finiront par les adopter. L'omniprésence de ces nouveaux canaux de communication leur confère une importance indéniable lorsqu'il s'agit de se tenir au fait des dernières découvertes médicales ou encore de s'entretenir avec des collègues1. Même s'ils sont de plus en plus utilisés dans les domaines de l'éducation médicale, de la recherche et de la promotion de la santé, ce sont les attentes des patients qui alimentent l'émergence des médias sociaux parmi les médecins. Une meilleure relation avec les patients peut s'établir lorsque les médecins reconnaissent ces attentes, ce qui peut contribuer à une plus grande satisfaction et à un meilleur engagement sur le plan professionnel.

Une approche avisée

Les médecins qui interviennent dans les médias sociaux doivent être conscients des risques et des conséquences possibles de leurs activités en ligne. La protection de la confidentialité des renseignements personnels reste un élément important à prendre en considération. Les médecins doivent être attentifs à ne pas communiquer dans les médias sociaux de renseignements sur la santé d'un patient en particulier. Certains risques liés à la protection des renseignements personnels peuvent être atténués lorsque l'on communique avec les patients en tant que groupe et que l'on utilise les paramètres de protection appropriés selon les plateformes sociales utilisées. Toutefois, quels que soient ces paramètres, les renseignements transmis sur les médias sociaux doivent être considérés comme étant publics.

Préserver des normes professionnelles doit également être le principe fondateur de l'utilisation des médias sociaux par les médecins. Les médecins présents dans les médias sociaux se doivent d'être réfléchis, dignes de confiance et respectueux dans leurs communications conformément à leur image professionnelle au sein de la collectivité. Cela signifie respecter des limites médecin-patient appropriées et éviter les activités pouvant être considérées comme un cas d'inconduite en ligne. Les médecins doivent rester au fait des directives des organismes de réglementation de la médecine (Collège) vis-à-vis des médias sociaux.

Ce que l'avenir réserve

On prévoit que les médecins utiliseront de plus en plus les médias sociaux pour éduquer les patients et leurs pairs, poser des questions et discuter de l'innovation et des connaissances. Avec le temps, les médecins saisiront probablement les occasions d'utiliser les nouveaux moyens de communication en ligne pour transmettre des informations cliniques et fournir du soutien aux patients et à leur famille. L'utilisation des médias sociaux par les médecins fera partie de leur responsabilité sociale à mesure qu'ils les utiliseront avec succès2. Le cadre législatif auquel les médecins sont soumis, ainsi que les conseils de l'ACPM dans ce domaine, continueront d'évoluer à mesure que les nouvelles utilisations des technologies de communication prendront de l'ampleur.

À long terme, l'interpénétration du monde numérique et du monde réel modifiera encore davantage la manière dont les médecins, mais également le reste de la population, communiquent, acquièrent de nouvelles connaissances et interagissent.

L'ACPM est là pour aider

L'ACPM met de nombreuses ressources en ligne à la disposition des médecins pour les aider à comprendre et à remplir leurs obligations relatives à la protection des renseignements personnels et au respect de la confidentialité, ainsi que sur les questions du professionnalisme et des limites. Les médecins sont également invités à communiquer avec l'ACPM pour obtenir de l'aide et des conseils personnalisés.




Références

  1. LiveScience.com, « Doctors turn to social media for medical information », décembre 2012. Consulté le 29 avril 2014 à l'adresse : http://news.yahoo.com/doctors-turn-social-media-medical-information-152812034.html
  2. Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. « Votre pratique se prête-t-elle aux médias sociaux : Voici quatre conseils pour y faire vos premiers pas! », Dialogue, janvier 2014, vol. 14, no 1. Consulté le 5 septembre 2014 à l'adresse suivante : http://www.royalcollege.ca/portal/page/portal/rc/resources/publications/dialogue/vol14_1/social_media

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les renseignements publiés dans le présent document sont destinés uniquement à des fins éducatives. Ils ne constituent pas des conseils professionnels spécifiques de nature médicale ou juridique et n'ont pas pour objet d'établir une « norme de diligence » à l'intention des professionnels des soins de santé canadiens. L'emploi des ressources éducatives de l'ACPM est sujet à ce qui précède et à la totalité du Contrat d'utilisation de l'ACPM.