Sachons miser sur le caractère mutuel de l’ACPM

Lors de la fondation de l’ACPM, il y a plus de 110 ans, le principe déterminant le caractère mutuel de l’organisation était : pour les médecins, par des médecins. L’origine de ce principe de mutualité est que les membres acceptent de partager entre eux les risques et les coûts qui y sont associés. Compte tenu de l’évolution du milieu des soins de santé, cette valeur fondamentale n’a jamais revêtu autant d’importance qu’aujourd’hui, et représente la pierre angulaire du Plan stratégique 2015-2019 de l’ACPM.

En accord avec cette valeur fondamentale, l’ACPM offre à ses membres une protection en matière de responsabilité médicale; pour leur part, les membres ont la responsabilité envers leurs collègues ainsi qu’envers l’Association d’exercer de manière conforme aux valeurs de la profession médicale. Ils sont également tenus de respecter les obligations stipulées dans le Règlement de l’ACPM, ainsi que celles déterminées par le Conseil élu par les membres de l’Association.

L’ACPM reste attachée au caractère mutuel de son organisation et la grande majorité des membres a indiqué être d’accord avec cette approche. Comme le caractère mutuel va dans les deux sens, il importe de mettre l’accent non seulement sur ce que l’Association offre à ses membres, mais aussi sur les obligations qu’ont les membres envers leurs collègues, leur profession et l’ACPM. Parallèlement à la complexification du milieu des soins de santé, l’Association continuera d’aider les médecins membres à l’égard des problèmes de responsabilité médicale découlant de l’exercice de la médecine et s’attendra à ce que les membres respectent leurs responsabilités professionnelles.