Le mot du directeur général

Je tiens à remercier tous les membres de l’ACPM qui ont participé à l’automne dernier à notre sondage biennal, qui était effectué par la firme Nielsen. Ce sondage avait pour but d’évaluer la satisfaction des membres à l’égard de la qualité et de l’étendue des services offerts par l’ACPM et d’en savoir plus sur leurs points de vue concernant plusieurs questions d’importance.

Je suis très heureux des résultats obtenus, qui confirment que nos membres accordent une grande importance à leur adhésion à l’ACPM et sont très satisfaits de la qualité exceptionnelle des services offerts par l’Association. Plus de 88 % des répondants nous ont dit que l’ACPM est extrêmement ou très efficace pour ce qui est de répondre à leurs besoins d’ordre médico-légal, et plus de 82 % d’entre eux se sont dits très satisfaits de la qualité et de l’étendue des services médico-légaux offerts.

Fait intéressant, ce sont les médecins les plus chevronnés qui accordent la meilleure cote à nos services, c’est-à-dire les membres qui exercent depuis plus de 20 ans et qui ont en toute probabilité eu davantage d’occasions d’avoir recours directement aux services de l’ACPM. Ce sont eux qui sont aussi le plus au fait de la gamme complète de services professionnels qui leur est offerte.

Il va sans dire que l’offre d’un large éventail de services personnalisés de grande qualité a un prix. En tant que médecins, nous savons qu’une protection en matière de responsabilité médicale représente un appui nécessaire à la prestation de soins de qualité. Cette protection qui est offerte, aujourd’hui et à l’avenir, est sujette à une responsabilité partagée entre les membres de prodiguer des soins médicaux sécuritaires; il s’agit là d’un engagement qui est à la base du caractère mutuel de l’Association. Pour l’Association, cet engagement signifie que l’ACPM doit continuer de gérer de manière efficace les ressources qui lui ont été confiées par les membres, et de s’assurer que la valeur qu’elle représente au sein du système de santé canadien est claire et sans ambiguïté.

J’ai le ferme espoir que l’ACPM réussira à accomplir la mission qu’elle s’est donnée de promouvoir des soins médicaux sécuritaires au Canada, et que la sécurité du système médical s’améliorera à un point où les besoins des médecins en matière de protection seront grandement réduits.

Entre-temps, je tiens à vous remercier d’avoir réaffirmé l’importance que représente pour vous l’ACPM au sein du système médical canadien : à savoir, aider les médecins à exercer de manière sécuritaire et en toute confiance, sachant qu’ils seront protégés et que leurs patients recevront une compensation si un préjudice devait survenir.

Hartley Stern, MD, FRCSC, FACS