Le mot du directeur général

La technologie et l’innovation ont révolutionné la médecine. D’impressionnants changements technologiques sont survenus dans ma spécialité, permettant d’améliorer tant la qualité que la sécurité des soins. Lorsque j’étais jeune chirurgien, une colectomie par laparotomie exigeait cinq jours de convalescence; de nos jours, les patients peuvent retourner chez eux en toute sécurité dans les 18 à 24 heures grâce à la chirurgie minimalement effractive et aux protocoles de reprise plus rapide de l’alimentation. Je pourrais vous citer d’autres exemples dans tous les domaines de la médecine.

Nous avons réalisé de grands progrès et je suis convaincu que des avancées encore plus importantes nous permettront d’améliorer la prestation des soins de façon notable. La thérapie génique personnalisée, la chirurgie robotisée, les outils d’aide à la décision perfectionnés tel le robot Watson, ainsi que de nouveaux moyens de collecte et d’analyse des données ne représentent que quelques-unes des technologies qui transformeront notre pratique, ce qui est de bon augure pour les médecins et leurs patients.

À l’ACPM, nous nous tournons vers l’innovation pour améliorer les services aux membres. Nous reconnaissons toutefois que le changement engendre l’incertitude et que nos membres peuvent s’inquiéter des conséquences inattendues des nouvelles technologies, y compris dans le domaine médico-légal, en dépit du potentiel que représentent ces nouveautés.

Le milieu dans lequel nos membres exercent ne cesse de changer et nous y répondons de plusieurs façons :

  • D’abord, nous faisons valoir, auprès des gouvernements, des Collèges, des hôpitaux et d’autres autorités, des politiques claires et réalistes pour guider l’utilisation de nouvelles technologies. Nous estimons que si les médecins expriment leurs attentes de façon claire et raisonnable, nous pourrions minimiser les problèmes médico-légaux.
  • Puis, nous adaptons les conseils prodigués aux membres – que ce soit dans le cadre de nos programmes éducatifs ou dans les communications personnelles – pour mieux refléter les réalités des nouvelles technologies. Nos médecins-conseils répondent à des milliers d’appels chaque année, au sujet des dossiers électroniques et d’autres innovations, aidant ainsi les membres à s’adapter à un milieu en constante évolution.
  • Et enfin, nous sommes à la disposition des membres dans l’éventualité d’un problème médico-légal, afin de leur offrir une assistance, y compris les services d’un avocat le cas échéant. Avec l’aide de l’ACPM, les médecins canadiens peuvent exercer avec confiance, sachant que leur intégrité professionnelle sera protégée.

Malgré les défis que nombre de médecins relèvent dans leur travail, je crois en un avenir prometteur pour la profession. J’envie un peu les jeunes résidents et les médecins en début de carrière qui auront accès à des technologies et des approches de soins que je n’ai pas eues. Je suis suffisamment réaliste pour reconnaître que l’adoption de technologies innovantes en médecine ne se fera pas sans revers. C’est pourquoi une protection fiable en matière de responsabilité médicale, axée sur le médecin, a tant d’importance. Alors que les médecins canadiens se tournent vers un avenir qui fait appel à de nouvelles technologies, l’ACPM demeure à votre disposition pour vous offrir l’assistance qu’il vous faut.

Hartley Stern
MD, FRCSC, FACS