L’ACPM publie les résultats d’une recherche unique sur 3 800 demandes de conseils relatives à la COVID-19 qui lui ont été soumises durant les trois premières vagues de la pandémie

OTTAWA, le 3 août 2022  L’Association canadienne de protection médicale (ACPM) est fière d’annoncer la publication d’un article sur une recherche revue par des pairs intitulé COVID-19 related physician questions and concerns: A content analysis of 3,800 advice calls to a medico-legal helpline. Maintenant publié dans CMAJ Open et accessible sur le site web de l’ACPM, l’article porte tout particulièrement sur les données recueillies durant les dix-huit premiers mois de la pandémie.

Ligne d’assistance médico-légale de l’ACPM : un soutien de médecin à médecin

L’ACPM compte une équipe de plus de 45 médecins-conseils qui, par l’intermédiaire de la ligne d’assistance, offrent aux membres un soutien empathique ainsi que des conseils d’experts sur des enjeux médico-légaux et liés à la sécurité des patients. Chaque année, cette équipe répond à plus de 24 000 demandes de conseils. En aidant les médecins membres de l’ensemble du pays, l’Association recueille des données médico-légales et alimente ainsi la plus vaste base de données nationale de ce type au monde. Grâce à ces données, l’ACPM est particulièrement bien placée pour réaliser d’importantes recherches sur les tendances médico-légales chez les médecins canadiens.

Résultats reposant sur les données des dix-huit premiers mois

« Les données recueillies portent sur plus de 3 800 demandes de conseils et jettent un éclairage précieux sur les problèmes médico-légaux rencontrés par les médecins durant les premiers jours, les premières semaines et les premiers mois de cette crise sanitaire sans précédent », explique Allan McDougall, spécialiste en recherche qualitative, Soins médicaux sécuritaires – Recherche à l’ACPM, et coauteur de cette étude. « Elles orienteront les études à venir en plus d’éclairer les efforts déployés en éducation pour favoriser la prestation de soins sécuritaires dans les domaines émergents comme les soins virtuels. »

« Durant les dix-huit premiers mois de la pandémie, la médecine familiale est le domaine de spécialité qui comptait le plus grand nombre total de demandes de conseils, représentant 50,2 % des demandes. Cependant, lorsqu’on a calculé les taux de demandes de conseils par 1 000 médecins, on a constaté qu’ils étaient plus élevés dans les domaines de la dermatologie, des soins intensifs, de l’ophtalmologie et de l’oto-rhino-laryngologie que dans celui de la médecine familiale », affirme Jacqueline Fortier, gestionnaire, section Synthèse des données probantes, Soins médicaux sécuritaires – Recherche à l’ACPM, et coautrice de cette étude. « En effet, certains facteurs comme la réduction du nombre de tests importants pour le diagnostic du cancer, comme les biopsies cutanées, et d’interventions pour rétablir la vue, comme les chirurgies oculaires, ont eu une grande incidence sur ces domaines de spécialité. »

L’ACPM est fière de publier ces données qui jettent un regard unique sur les questions et les préoccupations des médecins canadiens durant les dix-huit premiers mois de la pandémie. Ces données nous rappellent également la capacité d’adaptation et toute la résilience dont font preuve les médecins alors qu’ils affrontent les nombreux défis liés à cette crise sanitaire sans précédent. Cette initiative favorisera la réalisation d’autres études et permettra à l’ACPM de continuer à mettre au point des produits d’apprentissage modernes et adaptés aux besoins de ses membres pour améliorer la sécurité des patients.

Carrefour sur la COVID-19 de l’ACPM – une ressource utile pour les médecins

Les données présentées dans l’article seront plus qu’utiles dans l’élaboration et la mise à jour continue du contenu du Carrefour sur la COVID-19 de l’ACPM, une ressource importante pour les médecins canadiens. En réponse au nombre très élevé de demandes de conseils durant la première vague de la pandémie, l’ACPM a élaboré le Carrefour sur la COVID-19, une ressource en ligne qui réunit les questions les plus fréquentes et qui peut être consultée par les membres en tout temps. Créé et mis en ligne par l’ACPM dès les premières semaines de la pandémie pour répondre aux questions d’ordre médico-légal des médecins canadiens, le Carrefour a été consulté plus de 312 000 fois.

Accéder à l’analyse complète ayant été publiée

Pour de plus amples renseignements ou pour planifier une entrevue : [email protected]


À propos de l’ACPM

L’ACPM offre, de médecin à médecin, des conseils et une assistance efficaces et de grande qualité à l’égard de problèmes médico-légaux, y compris le versement d’une compensation financière appropriée, au nom de ses membres, aux patients ayant subi un préjudice à la suite de soins négligents (ou, au Québec, d’une faute professionnelle). Ses produits et services, conçus en fonction de données probantes, accroissent la sécurité des soins médicaux, réduisant ainsi les préjudices et les coûts inutiles.

À titre d’organisation canadienne comptant le plus grand nombre de médecins et avec le soutien de ses plus de 105 000 membres, l’ACPM joue un rôle de collaborateur, de défenseur des droits et d’agent de changement positif sur des enjeux importants sur le plan médico-légal et pour le système de santé. L’Association est gouvernée par un Conseil élu de médecins.

Combination bar/line graph: 
Nombre total d’appels à l’ACPM comparativement au nombre de cas de COVID-19 au Canada par semaine, du 19 janvier 2020 au 25 juin 2021.

Line graph with multiple lines:Nombre d’appels à l’ACPM liés à la COVID-19, par sujet (a, b, c), de décembre 2019 à juillet 2021.