Crise en soins pédiatriques – Prodiguer des soins ne relevant pas de son champ d’exercice habituel

17 novembre 2022

Compte tenu du surachalandage sans précédent que l’on constate dans les hôpitaux pédiatriques partout au pays, on pourrait vous demander de prodiguer des soins ne relevant pas de votre champ d’exercice habituel. Par exemple, on invite des pédiatres à prodiguer des soins d’urgence et des soins intensifs, alors que l’on prie des médecins d’urgence de prendre en charge une clientèle pédiatrique, bien que cela ne relève pas de leur champ de pratique habituel.

Nous sommes bien conscients de l’immensité du fardeau qui est présentement imposé au système de santé, et nous tenons à vous réitérer que l’ACPM est là pour vous. Vous pourrez en apprendre davantage à ce sujet dans notre Carrefour sur la COVID-19, mais prenez bien note que, dans les circonstances exceptionnelles auxquelles nous faisons face, vous serez admissible à notre assistance même si vous prodiguez des soins ne relevant pas de votre champ d’exercice habituel.

Voici certains autres éléments à garder en tête :

  • Lorsque vous prodiguez des soins ne relevant pas de votre champ d’exercice habituel, essayez d’obtenir de l’aide ou des conseils de la part de collègues comptant une plus grande expérience lorsque vous en avez besoin.
  • Nous vous encourageons à communiquer avec le Collège de votre province ou territoire afin de confirmer l’existence de possibles exigences liées à la prestation de soins ne relevant pas de votre champ d’exercice habituel.
  • Puisqu’il s’agit d’une situation temporaire, nul besoin de modifier le code de travail que vous avez indiqué à l’ACPM.
  • Les médecins à la retraite qui reprennent du service pour prêter main-forte face à cette crise se verront attribuer le code de travail 8.
  • Pour toute autre question, appelez-nous au 1-800-267-6522 (du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HE) ou utilisez le portail des membres.

Je sais combien cette situation est difficile pour bon nombre d’entre vous, et je tiens à vous remercier de votre engagement envers les soins à la population canadienne malgré les nombreuses embûches.

Cordialement,

Lisa Calder, MD, MSc, FRCPC
Directrice générale