English

Consentement éclairé


Beaucoup plus qu'une signature

Étudiants en médecine et consentement


Femme médecin au chevet d'une femme âgée
  • L'obtention du consentement peut être délégué à des étudiants en médecine.
  • La personne à qui l'on a délégué la tâche d'obtenir le consentement doit avoir les connaissances et une expérience suffisantes pour donner des explications adéquates au patient.

Le médecin qui prodigue le traitement ou qui mène l'investigation est l'ultime responsable de l'obtention du consentement. Il ou elle peut déléguer cette tâche, sans manquer de s'assurer que la personne à qui elle est déléguée possède les connaissances et l'expérience requises pour fournir des explications adéquates au patient et répondre à ses questions.

Même si un étudiant est au courant de l'investigation, de la procédure ou du médicament à prescrire, il doit en plus être au courant des risques particuliers pour ce patient, selon ses antécédents.

En tant qu'étudiant en médecine, si vous ne savez pas ce que doit comprendre la discussion sur le consentement ou si le patient vous pose une question à laquelle vous ne pouvez pas répondre, avertissez votre superviseur et déléguez la prise du consentement à quelqu'un d'autre.

Examinez l'atelier d'apprentissage en ligne sur le Consentement éclairé. S'ouvre dans une fenêtre contextuelle
Une attestation de réussite ou des crédits de DPC sont offerts.