L’association canadienne de protection médicale appuie l’utilisation appropriée de l’intelligence artificielle en soins de santé

OTTAWA, le 14 août 2019 – L’Association canadienne de protection médicale (ACPM) a dirigé une discussion intéressante sur l’intelligence artificielle (IA) au service des soins de santé aujourd’hui à Toronto dans le cadre de son assemblée annuelle et conférence. Lors de cette séance d’information, les membres de l’ACPM et les partenaires de l’Association ont obtenu un aperçu de l’état actuel de la technologie de l’IA et de l’apprentissage profond, et de son application potentielle en soins de santé et en recherche médicale.

Le Dr David Naylor, professeur de médecine et président émérite de l’Université de Toronto, a parlé de certains des avantages et des pièges de l’IA dans le domaine de la santé, y compris ses applications actuelles et futures à la pratique. Le Dr Hartley Stern, directeur général de l’ACPM, a examiné les répercussions médico-légales de l’IA dans le domaine des soins de santé. Ces présentations ont préparé le terrain en vue d’une période de questions des plus intéressantes sur l’influence possible de l’IA sur l’exercice de la médecine.

Le Dr Naylor a préconisé une approche réfléchie de l’intégration de l’IA aux soins de santé, y compris l’évaluation de la pertinence des outils d’IA et l’exercice du jugement dans la prise de décisions cliniques. Les Drs Naylor et Stern ont insisté sur le fait que l’objectif de l’utilisation d’une technologie fondée sur l’IA devrait être d’améliorer les soins aux patients et de compléter la relation médecin-patient, et non de remplacer la prise de décision du médecin.

« Les médecins sont encouragés à comprendre la relation entre l’apprentissage profond et les sciences des données connexes afin de tirer le meilleur parti possible des systèmes d’IA », a déclaré le Dr Naylor. « Cette technologie en rapide évolution offre un potentiel énorme pour améliorer l’exactitude du diagnostic et l’accès aux soins. »

« Au fur et à mesure que les applications d’IA continueront de s’améliorer, l’industrie des soins de santé connaîtra un virage important », a rajouté le Dr Stern. « L’ACPM exhorte les gouvernements, les organismes de réglementation et l’industrie à mettre en place les cadres juridiques et réglementaires appropriés pour favoriser l’adoption sécuritaire de l’IA et nous sommes impatients de contribuer à ce processus. De plus, nous continuerons d’appuyer les médecins en leur fournissant des conseils pour minimiser les risques médico-légaux lorsqu’ils adoptent ou sont touchés par les technologies d’IA. »

Des soins aux patients à la recherche clinique, les applications de l’IA révolutionnent la prestation des soins de santé et contribuent à la sécurité des soins médicaux. Les conférenciers ont souligné que l’IA est encore en développement et n’a toujours pas été largement adoptée. Bien que les preuves de l’efficacité et de la fiabilité des applications pratiques de l’IA continuent d’être limitées, les possibilités sont prometteuses pour les soins de santé. Les deux conférenciers ont conclu que l’adoption efficace de l’IA exige une approche bien pensée et équilibrée.

Pour en savoir plus, consultez Puis-je obtenir une 2e opinion (artificielle)? sur l’IA au service des soins de santé. Des renseignements plus détaillés ainsi que des ressources sont accessibles dans le site web de l’Association ou sur demande.

Pour obtenir plus de renseignements, communiquez avec :

Mme Noëlla LeBlanc
Gestionnaire, Communications
(613) 513-5173
nleblanc@cmpa.org


Avantages que procure l’ACPM

L’ACPM offre, de médecin à médecin, des conseils et une assistance efficaces et de grande qualité à l’égard de problèmes médico-légaux, y compris le versement d’une compensation financière appropriée aux patients ayant subi un préjudice à la suite de soins négligents (faute professionnelle au Québec). Nos produits et nos services, conçus en fonction de données probantes, accroissent la sécurité des soins médicaux, réduisant ainsi les préjudices et les coûts inutiles.

À titre d’organisation canadienne comptant le plus grand nombre de médecins et avec le soutien de ses 100 000 membres, l’ACPM joue un rôle de collaborateur, de défenseur des droits et d’agent de changement positif sur des enjeux importants au niveau médico-légal et pour le système de santé.