Ateliers


Pas de nouvelles, bonnes nouvelles? Créez un système plus fiable pour le suivi des résultats d’examen

Un atelier interactif de formation pratique conçu pour aider les médecins à implanter dans leur pratique un système de suivi fiable pour les résultats d’examen.

Pendant cet atelier de trois heures, vous devrez :

  • Décrire vos responsabilités en ce qui a trait au suivi des résultats d’examen.
  • Cerner les défaillances possibles du système dans votre pratique.
  • Planifier la mise en œuvre d’un système plus sécuritaire pour gérer les résultats d’examen.

Pour en savoir plus, regardez la vidéo.

Membres de l’ACPM : Nous sommes passés à un système d’inscription exclusivement en ligne afin de faciliter et d’accélérer le traitement de vos demandes. 

Dates et lieux

Date
Langue
Ville
Lieu
(12 h – 16 h)
(17 h – 21 h)
25 sept. 2018
Anglais
Halifax, N-É.
Pier 21
17 oct. 2018
Franςais
Montréal, Qc
(À confirmer)
18 oct. 2018
Anglais
Vaudreuil, Qc
(À confirmer)

Si un événement affiche complet, vous pouvez demander à events@cmpa.org d’ajouter votre nom à une liste d’attente.

Vous n’êtes pas membres de l’ACPM? Faites parvenir un courriel à l’adresse events@cmpa.org en indiquant l’activité à laquelle vous aimeriez assister. Veuillez préciser le type d’activité, la date et la ville.

*L’inscription de professionnels non membres de l’ACPM sera acceptée selon la disponibilité des places. Ceci comprend le personnel de bureau, les professionnels paramédicaux ainsi que les étudiants en médecine. Veuillez noter que cette invitation ne s’applique pas aux amis et aux membres de la famille des participants.

Programme

Après-midi
Soirée
12 h 15
Inscription et dîner-buffet (inclus)
13 h
Atelier
Objectifs d'apprentissage :
  • Décrire vos responsabilités en ce qui a trait au suivi des résultats d’examen.
  • Définir ce qui constitue un effort raisonnable d’assurer le suivi des résultats d’examen.
  • Passer en revue le système que vous utilisez pour enregistrer et retracer les résultats d’examen; déterminer les pistes d’amélioration possibles.
14 h 15
Pause
14 h 30
Atelier
Objectifs d'apprentissage :
  • Identifier des solutions pour mieux gérer les résultats d’examen dans votre pratique.
  • Élaborer un plan afin d’établir un système fiable de gestion des résultats d’examen dans votre pratique.
15 h 45
Résumé et fin de l’atelier
17 h 15
Inscription et souper-buffet (inclus)
18 h
Atelier
Objectifs d'apprentissage :
  • Décrire vos responsabilités en ce qui a trait au suivi des résultats d’examen.
  • Définir ce qui constitue un effort raisonnable d’assurer le suivi des résultats d’examen.
  • Passer en revue le système que vous utilisez pour enregistrer et retracer les résultats d’examen; déterminer les pistes d’amélioration possibles.
19 h 15
Pause
19 h 30
Atelier
Objectifs d'apprentissage :
  • Identifier des solutions pour mieux gérer les résultats d’examen dans votre pratique.
  • Élaborer un plan afin d’établir un système fiable de gestion des résultats d’examen dans votre pratique.
20 h 45
Résumé et fin de l’atelier

Crédits

Ce programme d'apprentissage en groupe a reçu la certification du Collège des médecins de famille du Canada et donne droit jusqu'à 3 crédits Mainpro+.

La présente activité est une activité d’apprentissage collectif agréée (section 1) au sens que lui donne le programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, approuvée par l’ACPM. Vous pouvez réclamer un maximum de 3,0 heures pour cette activité. 

Ressources supplémentaires

Baladodiffusion: Créez un système plus fiable pour le suivi des résultats d’examen

Narratrice: Vous écoutez la station éducative de baladodiffusion de l’ACPM. Ce matériel éducatif est fourni uniquement à des fins éducatives générales. Il ne constitue pas des conseils professionnels de nature juridique ou médicale, ni une norme de pratique pour les professionnels de la santé canadiens.

Dr Bellemare: Bonjour et bienvenue à cette baladodiffusion de l’ACPM sur le suivi des résultats d’examens. Je m’appelle Dr Steven Bellemare et je suis le médecin-conseil senior en gestion des risques en Amélioration de la pratique. Au cours de cette émission, nous réviserons en détail les responsabilités professionnelles et médico-légales des médecins face au suivi des résultats d’examen. J’ai en studio avec moi aujourd'hui la Dre Marie-Pierre Carpentier, urgentologue et médecin-conseil à l’ACPM. Bienvenue, Marie-Pierre.

Dre Carpentier: Bonjour. Ça me fait plaisir d’être ici avec vous aujourd'hui.

Dr Bellemare: Marie-Pierre, en tant que médecin-conseil, vous êtes souvent sollicitée à donner des conseils concernant les problématiques des suivis de résultats d’examens, n’est-ce pas?

Dre Carpentier: Oui, effectivement.

Dr Bellemare: Et j’imagine que vous avez sans doute eu la chance de discuter de ce sujet-là avec les avocats de l’ACPM?

Dre Carpentier: Oui, tout à fait. En fait, j’ai eu la chance de discuter avec Me Adriana Cargnello qui est une associée à Gowling WLG. Me Cargnello a été impliquée dans plusieurs cas médico-légaux concernant le suivi des résultats d’examens et elle avait plusieurs informations à partager concernant le processus de suivi des résultats d’examens.

Dr Bellemare: Et qu’est-ce qu’elle avait à dire, justement, à ce sujet-là?

Dre Carpentier: Je lui ai demandé quels sont les messages à retenir concernant le suivi des résultats d’examens et voici un extrait de ce qu’elle avait à nous dire.

Me Cargnello: Les médecins ont une obligation de faire le suivi des examens et investigations qu’ils ordonnent. Ils devraient avoir un système en place qui est clair et facile à suivre et ils doivent bien documenter tous leurs efforts et bien communiquer avec leurs patients.

Dr Bellemare: En effet, ça me semble raisonnable comme conseil. Je pense que la plupart de nos membres seraient d'accord avec ces principes-là.

Dre Carpentier: Oui, je suis d'accord. Mais en fait, plusieurs médecins sont souvent découragés ou se sentent dépassés par la tâche et ne savent pas par où commencer. Je vous propose d’écouter encore une fois Me Cargnello.

Me Cargnello: D’abord, il faudrait commencer par connaître les politiques, les lignes directrices applicables, donc on peut se tourner vers les Collèges et les associations professionnelles. S’il y a des politiques en centre hospitalier, il faut bien les connaître aussi. Il faut bien communiquer avec ses patients pour qu’ils comprennent la nature et l’importance de l’investigation de l’examen. Il faut avoir un système en place. Ce système doit permettre la vérification de la réception des résultats, la lecture des résultats et un suivi en temps opportun. Le système devrait être clair et relativement simple avec de préférence des redondances. « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles » n’est pas un système. C’est à éviter, à moins d’avoir un système robuste en place pour gérer les résultats d’examens.

Dr Bellemare: C’est intéressant, ça. Je suis certain qu’il y a plusieurs de nos auditeurs qui sont probablement convaincus qu’en fait, le système « pas de nouvelles, bonnes nouvelles », c’est raisonnable.

Dre Carpentier: Bien, en fait, Steven, le système « pas de nouvelles, bonnes nouvelles », ce n’est pas vraiment un système. Justement, en voici un petit peu plus sur le sujet.

Me Cargnello: Il faut indiquer très clairement au dossier du patient les tentatives de suivi : les appels, les rendez-vous et les conversations avec le patient, et cetera. Il faut bien former ses employés. Ils doivent comprendre le système et savoir que c’est important et pas seulement une tâche administrative sans importance ou conséquences. Et en bout de ligne, il ne faut pas faire l’autruche. S’il y a un problème avec un système, il faut le régler. Si c’est en milieu hospitalier, il faut travailler avec l’hôpital et ses collègues pour l’améliorer.

Dre Carpentier: Alors, être proactif et s’assurer d’avoir en place un système simple et efficace, c’est une excellente solution pour améliorer la sécurité des patients, mais aussi pour avoir la paix d’esprit comme médecin.

Dr Bellemare: Marie-Pierre, vous mentionnez justement la sécurité des patients. Parlons donc un petit peu des rôles et responsabilités des patients face au suivi des résultats pour leurs propres investigations.

Dre Carpentier: En effet, c’est une question qu’on se fait poser souvent par des médecins. Voici ce que Me Cargnello nous dit au sujet du rôle du patient.

Me Cargnello: Il est très clair que le patient n’a pas une responsabilité personnelle de faire le suivi de son propre examen. Il est possible parfois qu’un patient puisse avoir une certaine responsabilité, mais c’est assez rare. En général, il faut bien expliquer au patient la nature de l’examen, son importance et les étapes que le patient doit suivre. Ensuite, si le patient ne suit pas ces conseils, il pourrait aussi avoir une certaine part de responsabilité, par exemple s’il refuse de se présenter à certains rendez-vous. Par contre, il est rarissime que ceci exonère le médecin. Plus souvent, la responsabilité sera partagée. Donc, il est important de bien communiquer avec le patient et ensuite, de bien documenter au dossier toutes ces communications.

Dre Carpentier: Steven, le concept de l’effort raisonnable soulève habituellement plusieurs questions. Les Collèges ont des lignes directrices claires concernant le suivi des résultats d’examen. Alors, en fait, on peut se poser la question : qu’est-ce qui constitue vraiment un effort raisonnable? J’ai justement posé cette question-là à Me Cargnello.

Me Cargnello: L’effort à déployer pour le suivi des examens doit être spécifique au patient, aux circonstances et dépendra de l’urgence de la situation. Il faut pouvoir démontrer que le médecin a un système raisonnable en place pour faire le suivi qui est d’application uniforme. Et évidemment, il est toujours important de bien documenter au dossier tous les efforts faits pour communiquer avec le patient.

Dr Bellemare: Mais qu’est-ce qui se passe si un patient ne se présente pas à son rendez-vous de suivi, même à plusieurs reprises par exemple?

Dre Carpentier: Oui, en effet, Steven, cette situation-là peut être difficile. Par contre, le médecin a toujours une part de responsabilité.

Me Cargnello: Donc, même si un patient ne se présente pas à son rendez-vous, ceci n’élimine pas l’obligation qu’a le médecin de faire un suivi. Le médecin doit faire un effort raisonnable pour communiquer avec le patient pour reprendre le rendez-vous. L’étendue des efforts à déployer dépendra du risque, des conséquences et de l’urgence. Ces efforts pourraient s’avérer nécessaires à plusieurs reprises si le patient rate plusieurs rendez-vous. Il est très important de bien communiquer au patient dès le début la nature et l’importance de l’examen et il est important de bien documenter tous les efforts déployés pour communiquer avec le patient.

Dr Bellemare: Marie-Pierre, expliquez-nous donc un petit peu qu’est-ce qui se passe quand plusieurs professionnels de la santé sont impliqués dans les soins d’un même patient?

Dre Carpentier: En fait, la plupart du temps, plusieurs joueurs sont impliqués dans le suivi des résultats d’examen, puis ça, ça augmente les risques qu’il y ait des failles dans le processus. Donc, quand plusieurs joueurs sont impliqués, c’est normal de se poser la question : où se situe la responsabilité? Là-dessus, voici Me Cargnello.

Me Cargnello: Comme on sait, parfois, il y a plusieurs personnes qui peuvent être impliquées dans l’ordonnance, la collecte et le suivi d’examens. Par exemple, le médecin prescripteur, le médecin qui lit les résultats s’il y a eu, le laboratoire et son personnel, une infirmière, l’hôpital et son personnel, voire même parfois le patient. Alors, bien que parfois, il pourrait y avoir une responsabilité partagée entre ces joueurs, le médecin prescripteur n’est que très rarement relevé de sa responsabilité personnelle de faire le suivi.

Dre Carpentier: Donc, tel que mentionné par Me Cargnello, plusieurs facteurs influencent le suivi des résultats d’examen.

Dr Bellemare: Finalement, Marie-Pierre, comment pourrait-on résumer les obligations professionnelles et médico-légales des médecins face au suivi des résultats d’examen?

Dre Carpentier: Bien, en fait, j’ai posé la question à Me Cargnello et elle nous a fait un très bon résumé. Je vous propose de l’écouter à nouveau.

Me Cargnello: L’obligation de suivi est une obligation juridique et déontologique. Les tribunaux et les Collèges ont depuis longtemps reconnu l’obligation du médecin de faire le suivi des examens et des investigations. Les Collèges ont aussi souvent des politiques à ce sujet. Afin de déterminer la nature et l’étendue de cette obligation, les tribunaux considèrent les politiques des Collèges, les codes de déontologie, les lignes directrices d’associations professionnelles plus spécialisées et même la preuve d’experts.

Dre Carpentier: En plus de tout ça, on sait que plus de 90 pour cent des plaintes aux Collèges en lien avec le manque de suivi des résultats d’examen ont un résultat défavorable pour le médecin. Puis, il faut aussi se rappeler l’impact qu’un manque de suivi des résultats d’examen peut avoir sur la sécurité des patients. Il est donc très important pour nous, comme médecins, de porter une attention toute particulière à ce sujet.

Dr Bellemare: Merci beaucoup, Marie-Pierre. Je pense que la bonne nouvelle là-dedans, c’est que les médecins ont un certain contrôle sur le processus de suivi des résultats qu’ils mettent en place dans leur pratique. Les changements sains dans leur pratique de tous les jours peuvent en effet affecter le suivi des résultats d’examen et améliorer la sécurité des patients. Donc, si je peux me permettre de commencer un résumé : les tribunaux et les Collèges ont des attentes qui sont très claires quant au suivi des résultats d’examen et c’est aux médecins de s’assurer de bien connaître les lignes directrices de leur Collège.

Dre Carpentier: Exactement, Steven. Puis, la clé du succès, c’est le travail d’équipe et la communication. C’est clair qu’il faut avoir un système de suivi en place. Mais je voudrais rassurer les auditeurs que ça n’a pas besoin d’être parfait du premier coup. Commencez petit avec les choses qui vous dérangent vraiment, puis améliorez votre système au fil du temps.

Dr Bellemare: Il y a aussi un dernier point, Marie-Pierre, que je voulais souligner et ça, c’est l’importance de s’assurer que nos patients comprennent pourquoi on demande un examen, qu’ils comprennent que c’est important de se présenter pour l’examen et aussi de s’assurer d’en recevoir le résultat.

Dre Carpentier: Tout à fait, Steven. J’aimerais terminer en rappelant aux médecins l’importance de documenter clairement les efforts déployés pour faire le suivi des résultats d’examen, donc vraiment s’assurer que les efforts pour rejoindre le patient puis organiser un suivi soient bien consignés au dossier.

Dr Bellemare: Eh bien, merci beaucoup, Marie-Pierre. C’est malheureusement tout le temps qu’on a pour cette baladodiffusion. Donc, au nom de l’ACPM, je suis Dr Steven Bellemare et je vous remercie, chers auditeurs, d’avoir été à l’écoute aujourd'hui. À la prochaine.

Narratrice: L’ACPM offre une série d’ateliers sur le suivi des résultats d’investigation. Consultez notre site Web au www.cmpa-acpm.ca pour vous inscrire au prochain atelier près de chez vous. Merci d’avoir écouté la station éducative de baladodiffusion de l’ACPM. Ce matériel éducatif est fourni uniquement à des fins éducatives générales. Il ne constitue pas des conseils professionnels de nature juridique ou médicale, ni une norme de pratique pour les professionnels de la santé canadiens.

Nous vous invitons également à vous renseigner sur ...

Soins médicaux sécuritaires, à vous d’agir!

Journée interactive pour les médecins résidents axée sur la sécurité des patients et la réduction des risques médico-légaux.

Vos patients, votre pratique : Conseils pour des soins sécuritaires

Soirée visant à aider les médecins à éviter les erreurs dans le diagnostic, les préjudices liés aux médicaments et les écueils associés à la documentation au dossier médical électronique.