English

Erreurs et questions de jugement


Même les bons médecins commettent des erreurs

Erreur et blâme


Doigt pointé en direction du lecteurNe vous empressez pas de blâmer les professionnels de la santé ou les patients.

Lorsque vous discutez d'un résultat inattendu chez un patient, il est généralement préférable d'éviter d'utiliser le terme « erreur », notamment si tous les faits ne sont connus.

Le terme « erreur » peut laisser sous-entendre qu'il s'agit de la cause d'un résultat clinique, et il comporte une notion de blâme qui est souvent inappropriée, notamment lorsqu'il s'agit d'un jugement précoce.

Il est maintenant reconnu qu'il est inapproprié de mettre l'accent de façon injuste sur une erreur du professionnel (blâme et honte) et d'utiliser une approche punitive. L'emploi d'une telle démarche fera obstacle à la déclaration des événements indésirables (accidents au Québec) et, par conséquent, aux changements pouvant être apportés au système pour éviter la récurrence de tels événements à l'avenir.