English

Défis dans l'établissement d'un diagnostic


Facteurs liés au patient, facteurs liés au médecin et facteurs liés au système

Défaut de poser un diagnostic


Casse-tête auquel deux pièces manquent
  • Le défaut de poser un diagnostic est une allégation courante dans les actions en justice.
  • Les présentations non spécifiques et atypiques de maladies sont courantes.
  • Les biais cognitifs peuvent entraver sérieusement la capacité de poser un diagnostic juste.
Le défaut de poser un diagnostic est l'une des allégations les plus courantes dans les actions en justice intentées contre les médecins au Canada. Même les médecins les plus chevronnés et les mieux renseignés ont de la difficulté à poser un diagnostic chez chaque patient; c'est pourquoi de façon générale, le défaut de poser un diagnostic ne constitue pas une faute professionnelle.

Les tribunaux n'évalueront pas vos décisions en fonction d'une norme de perfection. Vos décisions seront plutôt évaluées à la lumière de ce qu'un médecin raisonnable et prudent aurait décidé dans des circonstances semblables.

Les délais dans le diagnostic sont souvent liés à la progression variable de la physiopathologie d'une maladie. L'établissement d'un diagnostic final est un processus qui se déroule souvent dans le temps et suite à plusieurs rencontres avec le patient.

Bien que certains diagnostics soient immédiatement évidents, de nombreux états pathologiques sont initialement dissimulés et doivent atteindre un niveau d'évolution où les signes et les symptômes suggèrent le diagnostic ou à tout le moins indiquent le besoin de pousser plus loin l'investigation. De nombreuses maladies sont non spécifiques dans leur manifestation : comparativement aux descriptions classiques dans les manuels, les présentations atypiques sont courantes dans le cas de nombreux états pathologiques.

Bien des choses peuvent influencer l'évaluation d'un patient. Ces divers facteurs peuvent être regroupés en trois catégories, tel que l'illustre le tableau suivant.

Facteurs liés au patient

  • obstacles linguistiques
  • littératie en santé
  • attentes
  • aptitude à coopérer

Facteurs liés au médecin

  • connaissances et expérience
  • aptitude à communiquer
  • biais cognitifs
  • fonctionnement multitâche
  • fatigue
  • maladie

Facteurs liés au système

  • processus des soins
  • sensibilité et spécificité des tests
  • gestion de l'information
  • ressources disponibles


Pistes de réflexion

Pouvez-vous penser à d'autres facteurs?

Pour un complément d'information, vous référer aux sections Le processus du diagnostic et Conseils en matière de diagnostic.