English

Conseils supplémentaires


Perspectives additionnelles

D'autres bonnes pratiques


Femme médecin à l'expression interrogativeOutre l'information présentée dans le Guide des bonnes pratiques, les conseils suivants peuvent contribuer à améliorer les soins et la satisfaction des patients, ainsi qu'à éviter les problèmes médico-légaux.

Femme médecin avec un patient

Votre comportement

  • Être poli.
  • Se vêtir de façon professionnelle.
  • Se présenter soi-même ainsi que tout nouveau médecin ou résident.
  • S'excuser si le patient a dû attendre.
  • Tenter d'accorder votre pleine attention à chaque patient. L'insatisfaction peut provenir d'une impression que le médecin est trop occupé ou qu'il n'est pas intéressé.
  • Éviter les commentaires dégradants or indélicats, ne pas faire fi de la situation et ne pas se moquer de l'apparence, de la maladie et des circonstances du patient. Ne jamais proférer d'injures.
  • Éviter de passer vos frustrations sur le patient.

Pour un complément d'information voir communication axée sur le patient et faire preuve de professionnalisme.

Interaction avec la famille

  • Lorsque vous communiquez avec des patients, associez les membres de la famille dès le début (avec la permission du patient).

Illustration du symbole du dollar

Composer avec une pénurie de ressources

Les tribunaux ont critiqué les décisions prises délibérément par des médecins de ne pas entreprendre un traitement particulier afin d'éviter les coûts qui y sont associés. Ce genre de décision est distinct des situations où un médecin ne peut tout simplement pas assurer un traitement en raison d'une pénurie de ressources.

Expliquez au patient les raisons de tout délai dans les soins.

Si les attentes d'un patient ne sont pas réalistes, tentez d'établir les buts des soins. Expliquez ce qui peut et ce qui ne peut pas être fait.

Répondez aux demandes d'aide ou de conseils lorsqu'il est attendu que vous êtes disponible ou de garde.

Toute circonstance inhabituelle ou risquant de mettre la vie du patient en danger, ou l'absence de ressources immédiatement nécessaires, peuvent exiger qu'un médecin, à l'occasion, fournisse à un patient des soins qui ne relèvent pas de ses compétences cliniques habituelles. Demandez-vous si d'autres options sont disponibles.

Lorsque tout ne va pas bien

Si un patient exprime une préoccupation ou fait une remarque, reconnaissez ce qu'il vous a dit, remerciez-le d'avoir parlé franchement et prenez le temps d'aborder tout problème de façon appropriée.

Pour un complément d'information voir divulgation.