English

Culture juste


« Patients plus en sécurité – tous les patients, en tout temps »

Approches en matière de sécurité des patients


Un conte populaire indien illustre bien comment les risques en matière de sécurité peuvent être décrits différemment en fonction de notre façon de percevoir les choses. L'histoire raconte comment plusieurs aveugles tentent de faire la description d'un éléphant en le touchant seulement à un endroit. Chaque homme retire une perception tout à fait différente de ce qu'est un éléphant en l'associant à un mur, à une lance, à un serpent, à un arbre ou à un ventilateur.

Le conte de l'éléphant et la sécurité des patients

Adapté à partir de K. Shojania, 2010

Il existe diverses approches pour déterminer les risques en matière de sécurité des patients.

(Lire en format texte seulement)
S'ouvre dans une nouvelle fenêtre
Cliquer sur les zones de l'éléphant pour voir comment diverses approches peuvent révéler d'autres risques en matière de sécurité des patients. [REF]
Adaptation faite par Shojania, Kaveh. « The elephant of patient safety: What you see depends on how you look, » The Joint Commission Journal on Quality and Patient Safety, September 2010, Vol. 36, no. 9.
.
1
2
3
4
5
6
7
8
9

Déclaration - Les systèmes pour déclarer un incident préjudiciable (accident au Québec), un incident sans préjudice ou un incident évité de justesse (incident au Québec) sont courants, mais sont sous-utilisés. Normalement, ces rapports comportent les enjeux liés à l'identification des patients, les chutes et les problèmes liés aux médicaments.

L'identification de problèmes en matière de sécurité des patients doit être proactive et réactive. En particulier :

  • De multiples méthodes doivent être utilisées pour déceler les problèmes en matière de sécurité.
  • Diverses approches déterminent divers risques.
  • Certains risques sont plus faciles à réduire que d'autres.
  • Établissement des priorités et des ressources nécessaires.
  • La formation des professionnels de la santé et les politiques peuvent contribuer à une amélioration, mais la plupart des problèmes en matière de sécurité des patients ne diminueront pas de façon substantielle sans des améliorations des systèmes de soins sous-jacents.