English

Sécurité culturelle


Respecter les patients et leur famille

Conflits entre culture et devoir


  • Quelles que soient les différences culturelles, tous les médecins qui pratiquent au Canada sont tenus de révéler fidèlement tous les aspects des soins, de donner l'occasion de fournir un consentement éclairé, de faire mention des événements indésirables (accidents au Québec) et d'aborder les questions liées aux soins de fin de vie.
Balance de la justice

Il peut arriver que les devoirs légaux et professionnels d'un médecin concernant la démarche à suivre aillent à l'encontre de l'approche aux soins souhaitée par le patient. Dans certaines cultures :

  • Le médecin représente l'autorité suprême à laquelle on doit obéir et qu'on ne conteste pas;
  • Le médecin ne doit pas annoncer à quelqu'un qu'il est atteint d'une maladie en phase terminale. C'est à la famille de juger si le patient doit être informé de son état;
  • Les conjoints ou la famille étendue des patient doivent prendre les décisions pour ceux-ci, même s'ils sont mentalement aptes (compétents) à les prendre eux-mêmes.
  • Les femmes ne prennent pas de décisions concernant les soins de santé qu'elles reçoivent, ce sont les hommes de leur famille qui le font en leur nom.

Cas : On demande au médecin de cacher un diagnostic de cancer
Femme âgée et deux jeunes adultes

Contexte

Une femme chinoise veuve et âgée est opérée pour une occlusion intestinale. Au cours de l'intervention, on découvre qu'elle a une tumeur du côlon descendant dont on fait une résection complète; il n'y a aucun signe de dissémination tumorale au péritoine ni aux adénopathies. Pendant que la patiente est encore sous anesthésie, le chirurgien s'adresse à sa famille. Le fils aîné le remercie de l'information et lui demande de ne pas parler à sa mère de la tumeur étant donné qu'aucun autre traitement ne sera nécessaire.

Pistes de réflexion

Comment remplirez-vous vos obligations légales et professionnelles à titre de médecin au Canada tout en respectant les souhaits d'ordre culturel de la patiente et de sa famille?

Suggestions

Vous pouvez remplir vos obligations tout en respectant les traditions, croyances ou souhaits d'ordre culturel d'autrui. Vous pouvez trouver les compromis suivants :
  1. Proposer de dire toute la vérité aux patients mentalement aptes. Écouter respectueusement les souhaits de la famille et lui expliquer que vous avez le devoir légal et déontologique d'informer les patients de leur état médical et des options de traitement;
  2. Déterminer si les patients semblent comprendre les risques et les avantages qui s'ensuivront si on ne les informe pas complètement de leur état, ce qui inclut le droit de prendre leurs propres décisions en vertu du droit canadien;
  3. Si possible, parler au patient en privé pour s'assurer qu'on ne le force pas à prendre une certaine décision contre son gré;
  4. Envisager le recours à un intermédiaire culturel pour faciliter la compréhension mutuelle.

Leçons retenues

Respecter les souhaits du patient et confirmer l'identité de la personne à laquelle il souhaite déléguer le droit d'être informé ou de consentir au traitement. Prendre note de votre conversation et ne pas hésiter à revenir sur la question au besoin. Le cas échéant, demander l'avis d'un collègue.
Précédente
Suivante

Cas : On demande au médecin de ne pas parler à la patiente
Discussion animée entre un médecin et un homme

Contexte

Au cours d'un accouchement, la dystocie du travail rend nécessaire le recours à la césarienne. Le mari refuse de laisser le médecin, qui est un homme, parler de la situation à la patiente, et il lui demande de ne s'adresser qu'à lui.

Pistes de réflexion

Comment aborderiez-vous cette situation dans le respect des différences culturelles?

Quels sont les aspects dont vous devrez tenir compte?

Leçons retenues

Quelle que soit votre décision clinique, documentez vos motifs; vous permettrez ainsi à d'autres personnes de comprendre les circonstances auxquelles vous étiez confronté et donc les raisons qui vous ont amené à prendre cette décision.
Précédente
Suivante