English

Divulgation


Maintenir la confiance

Excuses


Il est approprié d'exprimer du regret au sujet des circonstances ou de l'état du patient à chaque rencontre de divulgation. La plupart des patients et des familles apprécieront les expressions sincères de préoccupation et de regret de la part du médecin et de l'équipe de soins.

Comment devriez-vous vous excuser de l'obtention d'un piètre résultat clinique? Tout dépend de la cause de ce résultat :

  • S'il s'agit de l'évolution naturelle d'une maladie sous-jacente :
    Une expression de sollicitude et de sympathie suffira et sera appréciée du patient et de sa famille.

  • S'il est lié à un risque inhérent à l'investigation ou au traitement :
    Une expression de regret devrait être formulée, telle que « Je suis désolé que cela vous arrive. » Les médecins ne devraient toutefois pas présenter d'excuse laissant sous-entendre l'acceptation d'une responsabilité.

  • Si une analyse minutieuse établit qu'il est lié à des défaillances du système ou à la conduite d'un professionnel de la santé :
    Le professionnel de la santé ou l'établissement responsable devrait envisager de présenter des excuses. Dans de telles circonstances, il est approprié de reconnaître la responsabilité liée au préjudice causé et de présenter des excuses. Des exemples de ce genre de situation comprennent, entre autres, administrer un médicament autre que celui qui est prescrit, effectuer une intervention chirurgicale sur le mauvais patient, ou ne pas faire de suivi d'un résultat important en raison de la perte d'un rapport de laboratoire.
L'emploi de mots qui expriment ou laissent sous-entendre une responsabilité légale, comme « négligence » ou « faute », devrait être évité et ne devrait pas être utilisé pendant la divulgation. Les mêmes consignes s'appliquent à la mention d'un manque à la norme de pratique. De telles déterminations juridiques sont complexes, et il incombe à des entités indépendantes comme les tribunaux et les organismes de réglementation de la médecine (Collèges)
Organisme de réglementation :  Organisme chargé de réglementer une profession.

Organisme provincial ou territorial de réglementation de la pratique de la médecine (Collège)

Organisme qui réglemente la pratique de la médecine dans chaque province ou territoire, dans le but de s'assurer que les membres du public reçoivent des soins médicaux de qualité des médecins. Les responsabilités comprennent :

- la délivrance des permis d'exercice de la médecine;
- le maintien des normes de pratique;
- la poursuite d'enquêtes au sujet de plaintes visant des médecins;
- l'offre d'un enseignement correctif aux praticiens qui ont été tenus responsables.

Au Canada, la profession médicale s'autoréglemente. Chaque organisme ou ordre a élaboré un processus d'enquête et une structure de comités afin de prendre des décisions concernant diverses questions et plaintes.
de les établir de manière équitable.