English

Gérer le stress


Augmenter la résilience

Résultats et événements indésirables


Chirurgien consolant un confrère

Le stress qui découle des piètres résultats cliniques et des événements indésirables (accidents au Québec)

Peu de choses bouleversent un médecin autant que d'apprendre qu'un patient a subi un préjudice découlant de la prestation de soins médicaux. Les qualités qui font de vous un bon médecin – la compassion, l'empathie, la sensibilité et la responsabilité – peuvent contribuer à votre sentiment de détresse lorsque surviennent de piètres résultats cliniques et des événements indésirables (accidents au Québec).

Il est normal d'être touché au plan émotif lorsqu'un patient souffre d'une maladie ou d'une complication sérieuse. Les sentiments de culpabilité suite à un piètre résultat sont courants. En rétrospective, il est possible que vous remettiez en question les soins que vous avez prodigués et que vous souhaitiez avoir fait les choses différemment.

Même si les risques étaient bien connus, qu'ils avaient été expliqués au patient, et que toutes les précautions avaient été prises, il est inévitable qu'un médecin compatissant remette en question son jugement et ses actions. Souvent, une analyse objective des événements à la lumière des faits révélera que les actions posées à l'origine étaient raisonnables et que le résultat, aussi dévastateur soit-il, était inévitable.

À la suite d'un événement indésirable, il faut voir aux besoins cliniques, informationnels et émotifs de votre patient. Discutez avec le patient de toute mesure qui puisse atténuer le préjudice. Le processus de divulgation d'un préjudice découlant d'un événement indésirable à un patient et sa famille peut également s'avérer utile pour le médecin sur le plan émotif.

Pour en savoir plus, voir divulgation.

Les membres de l'ACPM sont encouragés à téléphoner à l'Association pour obtenir des conseils.

Les étudiants en médecine devraient parler à leur superviseur.